Comment choisir son oreiller postural ?

Comment choisir son oreiller postural ?

L’oreiller est un accessoire de la literie qui est indispensable pour la prévention des problèmes de tensions cervicales ou dorsales. Il permet également de passer d’excellents moments de sommeil réparateur. Pour que l’oreiller joue efficacement ces rôles, il doit être choisi en suivant certains paramètres. Trouvez dans cet article les éléments qui influencent le choix d’un oreiller postural.

La position de sommeil

Le premier critère qui détermine le choix d’un oreiller est la position à laquelle vous dormez. Généralement, il y a trois positions que l’homme peut prendre pendant le sommeil. La première est « sur le dos ». Si tel est votre cas, les modèles d’oreiller postural fermes vous seront adaptés. Ils permettent particulièrement de maintenir la tête et la nuque dans une bonne position. L’oreiller à mémoire de forme assure lui aussi cette fonction efficacement.

La deuxième position est celle « sur le ventre ». Si vous faites partie de cette catégorie, vous devez choisir un oreiller moelleux. Ce dernier est fin et possède environ 5 cm d’épaisseur. Il est idéal pour vous éviter de casser la nuque en dormant.

Les personnes se couchant « sur le côté » constituent la troisième catégorie. Celles-ci peuvent opter pour un oreiller à fermeté moyenne encore appelé oreiller médium. Celui-ci offre une souplesse supplémentaire en plus du maintien qu’il procure. Son épaisseur est souvent supérieure ou égale à 9 cm. Les personnes qui aiment dormir sur le dos peuvent également s’en servir.

Cependant, il y a certaines personnes qui ne prennent pas de position fixe pendant leur sommeil. Autrement, elles peuvent changer de postures jusqu’à 40 fois durant la même nuit. Pour celles-ci, il existe un type d’oreiller qui accompagne parfaitement leurs changements. Il s’agit de l’oreiller mémoire de forme. Il s’adapte à toutes les postures et épouse la nuque, la tête et le buste. Cela garantit à ces derniers une excellente continuité.

La matière de conception de l’oreiller

Un autre aspect très important qui entre dans le choix d’un oreiller postural est sa matière de fabrication. Premièrement, on note ceux faits à partir de matériaux naturels tels que le duvet et les plumettes d’oie ou de canard. Ils procurent une flexibilité unique, un bon confort thermique. Ils sont particulièrement adaptés pour les personnes exposées à une grande transpiration pendant la nuit. La raison de cette convenance réside dans le fait qu’ils disposent d’une capacité d’absorption de l’humidité.

Par ailleurs, les fabricants jouent également sur le volume de duvet et de plumettes à mettre dans l’oreiller. Le but est d’accroitre son aptitude à reprendre son état initial comme dans le cas d’un oreiller mémoire de forme. Pour obtenir un coussin naturel ferme par exemple, ils y mettent plus de plumes que de duvet. En faisant le contraire, ils obtiennent une forme moelleuse et très gonflante. En tenant compte de votre position de sommeil, vous pouvez donc faire un choix selon sa densité.

Deuxièmement, on a les oreillers synthétiques qui possèdent une large variété de garnissages. Parmi celles-ci, on compte l’oreiller en polyester. Il se lave facilement dans une machine. Vous pouvez l’utiliser sur une période de 2 ans au maximum. Toutefois, il favorise le développement des bactéries et offre moins de soutien.

L’oreiller en laine est une autre forme du modèle synthétique. Il offre une résistance aux acariens et un soutien ferme. Si vous dormez « sur le dos », vous pouvez opter pour ce type de garnissage. On distingue aussi les oreillers en polyuréthane, en fibres creuses siliconées et en mousses à mémoire de forme. Toutes ces technologies ne permettent pas un même confort, mais elles présentent des traitements hypoallergéniques. Par conséquent, vous pouvez vous tourner vers les oreillers synthétiques si vous développez une certaine allergie.

En dernier lieu, on retrouve l’oreiller en latex. On le classe dans la famille des coussins naturels, lorsqu’il est uniquement constitué des fibres de l’hévéa. Le contraire se fera lorsqu’il sera mélangé avec des produits chimiques comme le polyuréthane. Dans les deux cas, vous pouvez le choisir si vous avez souvent chaud pendant la nuit.

La forme de l’oreiller postural

Il existe deux formes pour les oreillers posturaux : la forme carrée et la forme rectangle. La première est adaptée pour une posture assise. Il vaut donc mieux que vous l’utilisiez comme un support pour lire ou regarder la télévision. On le retrouve sur deux tailles pour les adultes : le 60 x 60 cm et le 65 x 65 cm. Pour des raisons d’esthétiques, tenez compte de la taille pour pouvoir choisir. Vous devez également considérer votre morphologie. Par exemple, les individus de forte corpulente se sentiraient à l’aise avec la taille 65x65cm que la 60x60cm.

En revanche, l’oreiller de forme rectangulaire assure un bon alignement de la nuque et de la colonne vertébrale pendant le sommeil. De par ses deux formats standards (45x70cm et 50x70cm), il ne prend pas assez de place. Vous pouvez donc l’acheter si vous désirez l’utiliser au lit pour dormir. Si vous prenez la posture « sur le ventre » pour dormir, alors privilégiez les oreillers rectangulaires extra-plats. Il est important que vous sachiez la posture que vous adoptez pendant le sommeil. Également, vous devez connaitre votre organisme : est-ce que vous transpirez ? Avez-vous chaud pendant le sommeil ? Enfin, vous devez définir l’utilisation que vous voulez en faire. Ainsi, vous pourrez facilement bien choisir un oreiller postural qui vous est adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *