Perte de votre carte bancaire : réagir tout de suite

Perte de votre carte bancaire : réagir tout de suite

Une carte bancaire perdue signifie probablement l’une des deux choses suivantes : soit vous l’avez égarée, soit quelqu’un l’a volée. Dans les deux cas, ne laissez pas la panique s’installer. Voici ce que vous pouvez faire.

Bloquer votre carte bleue

Signalez la perte à votre banque dès que vous vous rendez compte que votre carte a disparu. Si vous agissez rapidement, vous êtes légalement protégé contre les pertes importantes dues à des débits non autorisés.

En général, le service clientèle d’une banque désactive la carte et en émet une nouvelle automatiquement. Si vous pensez que la carte est égarée et qu’il y a de fortes chances que vous la retrouviez rapidement, vous pouvez vous renseigner sur la possibilité de la geler temporairement. Si la carte réapparaît sous les coussins de votre canapé après quelques jours, vous pouvez la réactiver facilement. En attendant, le gel empêchera toute dépense non autorisée.

À lire aussi : Les deux types de crédit personnel

Si vous ne trouvez pas la carte et que vous pensez qu’elle a vraiment disparu : Faites-la bloquer et faites-vous envoyer une nouvelle carte. Certains établissements financiers peuvent facturer des frais pour le remplacement de la carte. L’obtention de la nouvelle carte peut prendre jusqu’à une semaine, sauf si vous demandez une livraison urgente, ce qui réduit généralement le temps d’attente à quelques jours, mais peut entraîner des frais supplémentaires.

Pour faire opposition à une carte bancaire, le plus rapide est de contacter votre banque par téléphone. Pour trouver le numéro à joindre au plus vite, appeler un numéro de renseignements comme le 118-400.

Inspectez votre compte. Connectez-vous à votre compte sur un ordinateur ou sur votre application mobile pour vérifier votre historique de paiements récents et voir s’il n’y a pas de transactions dont vous n’êtes pas à l’origine. Si vous découvrez des mouvements frauduleux, notez les détails, notamment le montant, le commerçant, le lieu et la date de traitement. Transmettez ces informations à votre banque.

Confirmez par écrit

Après avoir appelé votre banque, faites un suivi par courrier électronique ou par lettre, ou utilisez tout service de messagerie sécurisé que la banque propose, y compris les applications en ligne ou sur téléphone portable. Documentez les informations que vous avez déjà fournies, y compris la date et l’heure de votre rapport initial, ainsi que le détail de tous les frais douteux.

Ce document sert de confirmation écrite du rapport, que l’émetteur de la carte peut demander s’il mène une enquête. Si vous n’avez pas de confirmation, vous ne pouvez pas être crédité pour les pertes éventuelles.

Vérifiez souvent votre compte

L’émetteur de votre carte dispose généralement de quelques jours pour enquêter sur les frais fictifs et pour vous faire part de ses conclusions.

Si l’enquête prend plus de temps, la banque doit créditer temporairement votre compte du montant contesté, moins certains frais. Ensuite, la banque peut disposer de plusieurs mois pour résoudre le problème, selon la nature des transactions.

Si vous avez souscrit à une assurance auprès de votre banque, pensez à en regarder les conditions pour voir si elles correspondent à votre situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *