Test Utilisateur : les bonnes pratiques et méthodologie pour le réaliser

Test Utilisateur : les bonnes pratiques et méthodologie pour le réaliser

Réaliser un test utilisateur exige un certain nombre de bonnes pratiques et méthodes. Ces méthodes permettent d’avoir un test qualitatif que ce soit pour les tests A/B ou des tests d’eye tracking. Quelles sont les étapes incontournables en question?

 

La description de ce que l’on veut apprendre

On est souvent tenté de tout tester principalement pour ce qui est du premier test utilisateur dans l’optique de trouver une solution idoine à tous les problèmes d’utilisabilité rencontrés sur le site. Pourtant, il est recommandé de recentrer le périmètre de son étude sur la base d’une série d’objectifs bien établis et d’effectuer ensuite une nouvelle série de tests sur un tout autre périmètre. L’étape de la définition des objectifs et du protocole de test est nécessaire pour réussir un test utilisateur. On rentre plus en profondeur dans les tests utilisateurs pour obtenir de véritables retours des utilisateurs.

Plus d’informations sur la fixation d’objectifs de tests ici

 

Identifier et choisir son public cible

Après avoir fixé les objectifs de test, il est temps d’identifier qui va le tester : le panel. En vous penchant sur votre outil de CRM, vous aurez sans doute une bonne source d’information déjà disponible. Sur la base du niveau de spécificité, il est possible de récolter plusieurs détails sur le profil de tous les utilisateurs à savoir le genre, l’âge, la localisation et autre. Il est conseillé en complément des informations collectées de s’adresser en priorité à un public correspondant véritablement à la cible. Deux erreurs sont à éviter à savoir penser sa cible d’une manière assez large ou au cas contraire penser sa cible d’une manière assez restrictive.

test-utilisateur-3-bonnes-pratiques

 

Rédigez fidèlement les tâches à réaliser

Les tâches à lister et à réaliser doivent coïncider aux différents objectifs d’analyse durant le test. Il est recommandé de passer à une spécification des tâches en allant du plus large aux tâches plus spécifiques. C’est le mode entonnoir pour réaliser le test utilisateur qui permet d’obtenir des retours précis venant des utilisateurs. Les tâches doivent correspondre aux utilisateurs et aux diverses étapes du parcours utilisateur voire aux différents parcours à analyser. Il est impératif que la rédaction des différentes tâches soit neutre, clair, objectif et non ambigu. Cela exige donc une certaine expertise afin de limiter tout biais d’interprétation de la part des utilisateurs lors de la lecture de la consigne. A cet effet, la réalisation de test pilote s’impose pour vérifier la bonne rédaction des différentes tâches afin de s’assurer de leur niveau réel de compréhension sur la base d’un échantillon plus restreint.

test-utilisateur-3-methode

 

Un visionnage prudent des vidéos des tests

L’une des bonnes pratiques méthodologie pour réaliser un test utilisateur vise à visionner, à écouter et à apprendre des vidéos ses utilisateurs lors des tests. C’est une étape chronophage qui exige de la patience. Il faut donc rester attentif du début jusqu’à la fin de toutes les séquences enregistrées. Le but est de pouvoir tirer le meilleur profit dans le lot des retours réalisés par les utilisateurs. Certains retours ayant l’air insignifiant peuvent constituer un frein pour plusieurs utilisateurs. Notons qu’il est capital de prendre du recul lors des tests pour pouvoir affiner les optimisations.

test-utilisateur-2-methode

 

Vous êtes à la recherche d’un logiciel d’eye tracking ? on vous conseille Hotjar

Les bonnes pratiques et la méthodologie sont indispensables pour réaliser un bon test utilisateur. On observe ainsi plus facilement le trajet de tous les utilisateurs allant d’un point A à un point B sur un site internet.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *