Travaux de maçonnerie : ce qu’il faut savoir sur le radier de fondation

Travaux de maçonnerie : ce qu’il faut savoir sur le radier de fondation

Pour réaliser les fondations d’une maison, il faut nécessairement passer par plusieurs étapes. La mise en place de radier en fait parfois partie, notamment quand les fondations classiques ne permettent pas de soutenir l’ensemble de la construction. Concrètement, le radier de fondation désigne la dalle de béton qui constitue l’assise de cette dernière. Dans cet article, nous allons aborder les points essentiels à savoir sur cet élément. Découvrez !

Le radier de fondation est une dalle en béton qui sert à soutenir la bâtisse

Comme susmentionné, le radier de fondation constitue une dalle en béton que les spécialistes en travaux de maçonnerie mettent en place sur la totalité de la surface de l’habitation à construire. Sa mise en œuvre permet de répartir équitablement les charges de l’ouvrage sur le sol.

Le radier présente des avantages en ce sens où il soutient l’intégrité de la surface de la maison. La répartition de la charge de cette dernière se fera de ce fait sur un espace plus vaste. Ce qui n’est pas le cas des semelles de fondation.

Par conséquent, les maçons professionnels ont recours à cette technique lorsque la qualité du sol n’est pas suffisante. Grâce au radier, les fondations de votre logement seront plus solides et plus fiables. Faut-il encore qu’il soit bien réalisé. C’est pourquoi il est conseillé de solliciter les services de cet artisan macon expérimenté en Haute Garonne pour sa réalisation.

Par rapport à d’autres techniques de fondation, la réalisation du radier prend moins de temps. En effet, on n’a pas besoin de creuser des tranchées d’une profondeur importante. Il faudra néanmoins tenir compte des résultats de l’étude de votre sol.

Comment se déroule la réalisation d’un radier de fondation ?

Comme il s’agit d’une étape dans la construction des fondations, la réalisation du radier suit l’ordre qui y correspond. À ce titre, les travaux commencent par :

L’excavation du terrain

Des travaux de terrassement seront effectués afin que le terrain soit constructible. À cet effet, il faudra creuser un minimum de sorte à installer le radier sur un sol dur et adapté.

La mise en place des canalisations

La réalisation des tranchées doit également permettre le raccordement de la bâtisse aux différents réseaux collectifs (eau potable, gaz, électricité, évacuation des eaux usées, etc.).

L’installation d’une couche de drainage

Elle implique la mise en place d’un lit de graviers dans les tranchées.

Le coffrage du radier de fondation

Cette étape se matérialise par la mise en place des panneaux (en bois ou en métal) autour de la zone où la dalle en béton sera coulée. Concrètement, il s’agit d’un moule qui va contenir le béton jusqu’à ce qu’il sèche complètement.

Le ferraillage du béton  

radier de fondation

Il consiste à mettre en place des structures en fer ou en acier. Celles-ci vont renforcer le radier.

Le coulage du béton

Après sa préparation, les maçons professionnels procèdent directement au coulage du béton pour fondation. Pour ce faire, ils utilisent une machine spécialisée, notamment une bétonneuse.

Pour conclure, le radier désigne une dalle en béton destinée à renforcer les fondations d’une maison. À l’instar de la réalisation de ces dernières, il faudra nécessairement passer par plusieurs étapes pour sa mise en œuvre. Pour l’exécution des travaux y afférents, le recours aux services d’un spécialiste en travaux de maçonnerie est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *