Mal de dos ? Et si vous travailliez votre fessier ?

Mal de dos ? Et si vous travailliez votre fessier ?

Un fessier trop mou peut être source d’un mal de dos lancinant. Cette faiblesse des muscles du fessier qui servent à nous tenir bien droits ou à nous déplacer peut avoir de graves conséquences sur la colonne vertébrale. Ces cas sont fréquents chez les personnes qui ont une profession où la position assise est la règle. Peu à peu, les muscles du fessier les moins utilisés perdent de leur force. Face à la douleur, les patients choisissent des solutions médicamenteuses et s’éloignent de toute activité physique. La spirale est alors engagée : « moins de sport » donc « moins de muscles » qui s’accompagne d’une « prise de poids ». Les douleurs deviennent de plus en plus fortes et les dangers de blessures osseuses irréversibles augmentent. Il existe pourtant une solution aussi simple qu’économique : les exercices de Pilates pour fessier.

Le mal de dos affecte la majorité des Français

Selon une étude récente plus de 60 % des Français ressentent des douleurs permanentes dans la zone qui va du fessier jusqu’aux épaules. Au cours des 20 dernières années, ce chiffre n’a cessé d’augmenter et aujourd’hui on estime que 90 % de la population souffrira d’un mal de dos plus ou moins prononcé au cours de leur vie.

Les solutions médicamenteuses sont nombreuses, depuis le paracétamol jusqu’aux injections de morphine dans les cas extrêmes. Ces derniers doivent parfois rester alités et ne plus utiliser leur fessier durant de courtes périodes. Les effets de ces repos forcés et de la consommation des médicaments ne se limitent pourtant qu’à soulager les douleurs du fessier ou des dorsaux et non à réparer le mal. À terme, le risque d’une dépendance aux médicaments est grand ; cette accoutumance entraine généralement une augmentation progressive des doses. Les patients qui souffrent du mal de dos considèrent que leur état ne leur permet plus de faire d’activités sportives. Ils estiment à tort que des efforts physiques détérioreraient davantage leur situation.

Essayez la méthode Pilates pour muscler le fessier!

Cette conclusion erronée révèle la méconnaissance du grand public des origines et des effets de la méthode Pilates sur le fessier et les dorsaux. Rappelons donc qu’à sa naissance, Joseph Pilates fut diagnostiqué de rachitisme, d’asthme et de rhumatisme articulaire qui l’obligeaient à de longs séjours à l’hôpital. Ces maux indiquaient une espérance de vie réduite et une incapacité à produire d’intenses efforts physiques. Pourtant, malgré ces maladies handicapantes – et à une époque où la médecine était loin de son niveau actuel -, Joseph Pilates décéda à plus de 83 ans, après avoir été un sportif accompli dans des disciplines aussi diverses que la boxe, le ski ou la course à pied. Dès son plus jeune âge, il fut convaincu que si ses muscles étaient développés, ils pourraient compenser ses faiblesses osseuses et organiques. Le résultat dépassa ses espérances puisqu’il démontra que si le fessier, les abdominaux et les dorsaux étaient fermes et allongés, la mobilité et l’équilibre du corps se rétablissaient sans utiliser aucun médicament. C’est donc à base d’exercices doux, adaptés à sa condition physique naturelle que Joseph Pilates créa 500 exercices dont les principes reposent sur la respiration, la concentration, l’alignement, la fluidité et la respiration.

Votre colonne vertébrale vous remercie

Pour soulager votre mal de dos, faites quelques exercices axés sur votre fessier. Cette zone est responsable de toute l’assise de votre colonne vertébrale. Le fessier sert aussi à vous déplacer. Vous serez surpris par la simplicité des exercices et par la rapidité des résultats.

Contrôlez votre alimentation pour éliminer votre surpoids et vous verrez vos douleurs s’atténuer. Assurez-vous de mettre toutes les chances de votre côté pour un bon sommeil. Et grâce à nos exercices, avec votre fessier ferme, vous allez revivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *