Tout savoir avant de partir pour une croisière en Russie

Tout savoir avant de partir pour une croisière en Russie

Longtemps délaissée par les touristes et les vacanciers, la Russie renaît, d’où l’émergence de diverses attractions. C’est le cas des escales de croisières sur les rives intérieures et les lacs du pays, d’autres s’aventurent jusqu’au port de la mer Baltique et la mer Noire accessibles via les croisières océaniques.

Tenter l’aventure russe des croisières, c’est choisir la diversité, surtout pour les amateurs de croisières fluviales sur les itinéraires européens. À commencer par l’ossature des navires au design unique. Ils ont été fabriqués pour voguer sur les plus grands lacs, avec 5 ponts par navires et la majorité a subi des travaux de remise à neuf. Les trajets sont plus denses tant à Moscou qu’à Saint-Pétersbourg, le départ et l’arrivée s’effectuent dans les ports traditionnels, une durée de voyage plus longue et moins de temps au sol. Les escales mettent en avant les expériences culturelles et les repères des zones urbaines, font découvrir le charme du voyage d’une rivière à l’autre.

La période idéale pour une croisière en Russie


La saison de croisière fluviale est, contrairement aux autres pays, de courte durée en Russie. C’est en début mai que les navires ouvrent la campagne de croisière fluviale et l’achèvent en octobre, le pic va de juin à août, à cause de la présence quasi courante de la lumière qui rend les nuits blanches. Il est préférable de réserver une période hors de saison haute pour votre croisière Russie.

Les principaux trajets de croisière en Russie


La seule manière de prolonger son séjour à Moscou et Saint-Pétersbourg, c’est d’effectuer une croisière fluviale. En plus, vous visitez les villes stratégiques culturellement des Russes. Le bateau vogue soit sur les lacs et canaux permettant de relier deux villes soit sur les cours d’eau chargés d’histoire comme la Volga, ou sur les plus grands lacs européens comme l’Onega et le Ladoga. Le parcours est sensiblement le même pour toutes les croisières, sauf certains qui font des pauses à Mandrogi, ville artistique, ou Petrozaovdsky, ville au cœur de l’histoire de la République de Carélie.

Vu la similitude entre les itinéraires, vous devez fonder votre choix en examinant le nombre de temps que les bateaux passent à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Autre critère à considérer, le lieu d’hébergement : certaines compagnies offrent les cabines pour séjour, d’autres réservent des chambres d’hôtel non loin du centre-ville pour leurs clients, accompagné des repas à la charge du client.

Les astuces pour réussir votre voyage en Russie


Réservez un moment pour une escale individuelle lors de votre croisière Russie, faites la demande d’un visa touristique deux mois minimums avant le départ. C’est le temps pour remplir la paperasse exigée par les services d’immigration. Chaque voyageur doit répondre aux questions inscrites sur un long formulaire en ligne et y adjoindre son passeport. Les frais de visa s’élèvent à 100 € environ par tête. Voici quelques éléments à maîtriser avant le départ en terre russe !

Le russe est la seule langue officielle du pays, donc la plupart des signes utilisent l’alphabet cyrillique. Exit l’anglais, vous êtes appelé à retenir des expressions et mots les plus élémentaires avant le voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *