La taille sévère des arbres et des arbustes: ce qu’il faut absolument savoir sur ce procédé ?

La taille sévère des arbres et des arbustes: ce qu’il faut absolument savoir sur ce procédé ?

La taille sévère est une technique d’élagage dont la réalisation est particulièrement délicate. L’arbre qui en fait l’objet subit une véritable mutilation. Sa pratique peut en effet gravement affecter sa santé et son bien-être. Elle doit être mise en œuvre qu’en cas de réelle nécessité. Ainsi, si vous devez  y avoir recours, découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce procédé.

En quoi consiste la taille sévère des arbres et des arbustes ?

Pour commencer, rappelons que l’élagage est en principe entrepris pour contrôler la croissance d’un arbre. Il permet aussi de lui donner une forme harmonieuse. En effet, on peut classifier les techniques d’élagage en deux grandes catégories, à savoir la taille douce et la taille sévère. La taille douce se matérialise par l’enlèvement des branches du végétal qui sont endommagées, mortes ou malades. Les élagueurs professionnels y ont recours dès le plus jeune âge de la plante. Quant à la taille sévère, elle implique une modification radicale de la structure de l’arbre. C’est de là qu’elle tient son autre appellation : « la taille de restructuration ».

La taille sévère est exclusivement réservée aux sujets ayant atteint leur forme adulte. Par ce procédé, les branches de grande dimension seront élaguées. La coupe entrainera donc des plaies béantes sur l’écorce de l’arbre. Aucune taille de restructuration ne doit être effectuée que s’il le faut vraiment. C’est le cas par exemple si les branches de l’arbre risquent de tomber ou si elles mettent en péril la sécurité des personnes et des biens à ses alentours. Pour sa réalisation, pensez à engager un élagueur professionnel.

Quelles conséquences peuvent avoir la taille sévère sur l’arbre ?

Au cours de sa réalisation, les grosses branches seront taillées. La taille sévère donne donc lieu à des plaies de grandes dimensions. Pourtant,  ses blessures ne sont pas sans conséquence sur la santé de l’arbre. En effet, le bois central a tendance à pourrir après cette opération. Ce phénomène favorise cependant le développement des champignons et des maladies. De plus, la cicatrisation des plaies prendra du temps.

Par ailleurs, la circulation de la sève sera également affectée par la taille sévère. Étant donné que la plante ne peut plus s’alimenter correctement, les nouvelles pousses risquent de partir dans tous les sens. Comme il est difficile de les gérer, la structure de l’arbre sera alors radicalement modifiée.

Ainsi, s’il est possible de passer outre la taille sévère, mieux vaut s’en abstenir. En principe, elle est effectuée lorsque les règlementations en vigueur l’exigent ou pour des raisons de sécurité.

Comment s’opère la taille sévère d’un arbre ?

Lorsque la taille de restructuration est bien entreprise, elle n’est pas dangereuse pour l’arbre. Pour cela, il faudra observer certaines règles de base. En effet, il ne faut pas supprimer plus de 30% du volume de la couronne en une seule fois. Une coupe abusive  peut affaiblir la plante, l’asphyxier, et même entrainer sa mort. Ainsi, si vous n’avez aucune expérience dans  le domaine, il est plus judicieux de faire appel à cet élagueur en Arriege.

Tant que c’est possible, évitez de couper les branches de grande dimension. En effet, la plaie ne peut cicatriser totalement si le diamètre de la branche coupée excède les 5 cm.

En outre, veillez à ce que la coupe soit inclinée. En procédant ainsi, les tissus avoisinants seront irrigués et les eaux de pluie évacuées. Pour terminer, sachez qu’il est crucial d’utiliser les matériels et les outils adéquats. Prenez le soin de bien les aiguiser. Aussi, il faudra les désinfecter avant et après chaque utilisation. De cette façon, vous évitez de véhiculer une éventuelle maladie sur les plantes saines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *