Utiliser la colorimétrie pour parfaire le relooking

Utiliser la colorimétrie pour parfaire le relooking

Chaque personne est dotée d’une colorimétrie unique. Par définition, il s’agit de la notion consistant à analyser les différentes couleurs qui caractérisent le visage. Elle est très utilisée dans le maquillage. Le choix des produits utilisés dépend en effet du teint, des yeux et des cheveux de la personne à maquiller. Un esthéticien souhaitant se perfectionner dans ce sens doit, ainsi, connaître le fonctionnement de la colorimétrie sur le bout des doigts.

Qu’est-ce que la colorimétrie ?

La colorimétrie consiste à étudier les couleurs qui composent la tête. Elles donnent un équilibre naturel au visage. Non seulement elle agit dans le cadre d’un maquillage, mais est aussi utilisée pour le choix de la couleur des cheveux. Par surcroît, un grand nombre de personnes cherchent à comprendre cette approche dans le but d’améliorer leur tenue vestimentaire.

C’est la raison pour laquelle la colorimétrie est destinée aussi bien aux professionnels du métier de la mise en beauté qu’aux hommes et femmes souhaitant avoir un look approprié.

Maîtriser la pratique de la colorimétrie

Étant donné qu’elle est plus utilisée par les maquilleurs, les praticiens professionnels se doivent de suivre une formation en colorimétrie. Elle compte pour la mise en valeur du visage en passant par le regard et les cheveux entre autres. Maîtriser cette pratique facilite l’entretien de la figure en supprimant éventuellement les boutons, les cernes ou encore les rougeurs.

Ce genre de formation se décline en différents niveaux. La raison pour laquelle les débutants peuvent commencer par là. Cependant, il existe également des cours de perfectionnement pour les niveaux avancés. Le maquillage artistique et les effets spéciaux sont appréhendés dans ce cas. En fait, la colorimétrie est un principe qui reste valable dans différentes circonstances.

Le niveau de difficulté de cette formation ne pose généralement pas de problème. Néanmoins, les débutants éprouvent plus de mal à comprendre son contenu à défaut d’un formateur à la hauteur. C’est pourquoi le choix de l’établissement doit se faire avec minutie.

L’influence de la colorimétrie sur le maquillage

Plus d’un se demandent ce que les couleurs ont à voir avec le maquillage. Le fait est qu’une colorimétrie qui n’est pas bien analysée risque de produire un rendu inapproprié. Avec de mauvaises couleurs, le visage peut avoir un air sombre avec un teint monotone. Alors que cette tendance vise à supprimer les petites imperfections du visage, un ton inadéquat peut donner l’effet contraire. Par contre, chaque élément du visage est rehaussé de manière à valoriser la beauté du visage avec des couleurs bien adaptées.   

Afin de mieux comprendre les bases de cette technique, il faut savoir qu’elle comprend quatre types de catégories à savoir :

  • Le printemps : yeux bleus, noisettes ou verts ; teint doré ou pâle ; cheveux clairs
  • L’été : yeux bleus-gris, bleus, vert-gris, verts, marrons froids ; teint rosé et pâle, cheveux plus ou moins clairs
  • L’automne : yeux bleus, verts, noisettes ; teint doré ; cheveux foncés
  • L’hiver : yeux bleus, bleu-gris, noisettes froids, verts-gris, verts ; teint mat, cheveux très foncés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *